Pour davantage de femmes en postproduction

Des femmes de l'ensemble du secteur de la postproduction ont abordé la question de la sous-représentation féminine derrière les caméras lors d'un événement organisé récemment dans nos studios à Los Angeles.

Des femmes de l'ensemble du secteur de la postproduction ont abordé la question de la sous-représentation féminine derrière les caméras lors d'un événement organisé récemment dans nos studios à Los Angeles.

La soirée était organisée en collaboration avec le groupe Women in Post de la Hollywood Professional Association (HPA) et réunissait un panel modéré par Heidi Vogel, responsable de la postproduction de films indépendants et de studios de cinéma chez Netflix ("Un raccourci dans le temps", "Pulp Fiction"). Le panel a couvert un large éventail de sujets allant des mentors en début de carrière aux secrets d'une collaboration fructueuse en coulisses. Cependant le thème central était l'expansion de la représentation dans le secteur de la postproduction, sujet qui a trouvé un écho particulier auprès des quelque 150 spécialistes du secteur qui assistaient à l'événement.

Parmi les panélistes, Tatiana S. Riegel a évoqué avoir manqué de collaboratrices en postproduction au cours de ses 34 années d'expérience dans ce domaine, elle qui a notamment travaillé avec Quentin Tarantino et Paul Thomas Anderson.

« Je n'ai jamais eu l'occasion de travailler avec une superviseuse sonore, une étalonneuse ou une compositrice. Il me semble avoir travaillé une fois avec une productrice d'effets visuels en 34 ans de carrière », a-t-elle déclaré lors d'un récent panel de la HPA dédié aux femmes dans la postproduction organisé au siège de Netflix à Los Angeles. « Je trouve que c'est absolument scandaleux. »

Heureusement, Tatiana S. Riegel était bien entourée pour cet événement. La monteuse nommée aux Oscars a été rejointe par quatre autres femmes de divers secteurs de la postproduction dont la productrice d'effets spéciaux Lauren Ellis (Snowden, Money Monster), la compositrice Germaine Franco (Tag : Une règle, zéro limite, Coco), la coloriste Maxine Gervais (Black Panther, American Sniper) et Ai-Ling Lee, monteur, mixeur et ingénieur du son nommée aux Oscars (First Man : Le Premier homme sur la Lune, La La Land).

Créé en 2013, le groupe Women in Post de la HPA a pour objectif d'apporter visibilité et opportunité de leadership à des femmes qui travaillent dans le domaine de la création de contenu professionnel sur tous supports, par le biais d'événements de mise en réseau, de panels créatifs, et bien plus encore. L'association compte actuellement plus de 1 000 membres.

« Les femmes créatives jouent un rôle particulièrement important dans le monde actuel, car dans de nombreux domaines, une seule voix a trouvé un écho jusqu'à présent et nous savons très bien de laquelle il s'agit », a déclaré Germaine Franco. « Nos voix sont enrichies par tout ce que nous vivons en tant que femmes et font que nous apportons quelque chose de singulier à chaque projet. »

Outre l'importance de la diversité des sexes, Germaine Franco a également évoqué celle de la diversité des origines au sein de l'industrie. Germaine Franco est entrée dans l'histoire en tant que première compositrice latina à être invitée à rejoindre la section « compositeurs » de l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences ainsi que la première à recevoir un Annie Award pour sa contribution exceptionnelle à la musique d'un long métrage d'animation pour le film "Coco".

« C'est par notre participation et notre collaboration que nous faisons entendre une voix muette depuis trop longtemps. Il ne s'agit pas uniquement de celle des femmes, mais aussi de celle des personnes de couleur », a-t-elle déclaré.

Maxine Gervais a expliqué l'importance d'inciter tant les parties prenantes que les spectateurs chez eux à sortir de leur zone de confort : « Cela aide également le monde à faire l'expérience de points de vue et de perspectives différents. »

Netflix s'efforce de mettre en avant les voix et les cultures sous-représentées dans ses contenus originaux, notamment en mettant plus de femmes derrière la caméra. Le nombre de films Netflix originaux réalisés par des femmes a augmenté régulièrement depuis que nous avons commencé à faire des films en 2015. (Le Los Angeles Times a rapporté en août 2018 que Netflix « diffusera dans les quatre prochains mois plus de films réalisés par des femmes que les six grands studios hollywoodiens combinés n'en ont diffusé depuis le début de l'année. ») Des femmes occupent par ailleurs des fonctions de postproduction dans nombre de ces films, notamment Germaine Franco, la compositrice de la comédie Quelqu'un de bien sortie cette année.

En 2018, un groupe d'employés Netflix a fondé l'Inclusion Outreach Networking (ION) dans le but de soutenir les efforts d'inclusion et de diversité par l'intermédiaire de panels, d'événements de mise en réseau, de programmes STEP et de partenariats de groupes urbains. Ces derniers ont conduit à des collaborations avec des organisations à but non lucratif telles que RespectAbility, qui vise à promouvoir les opportunités offertes aux personnes handicapées, et Exceptional Minds, qui enseigne les effets visuels aux jeunes adultes autistes et dont plusieurs participants ont depuis été embauchés sur des séries et des films Netflix.

Germaine Franco a cependant fait remarquer que les discussions et les programmes de ce type ne sont qu'un début. « Bien que nous en parlions toutes et tous, les choses n'avancent pas aussi vite que je le voudrais », a-t-elle confié. « Pour que ces personnes puissent travailler à nos côtés, un gros travail d'éducation reste à fournir. »

En parcourant des yeux le toit-terrasse peuplé de femmes de toute l'industrie, Tatiana S. Riegel semblait plus optimiste quant à l'avenir. « J'espère que nous aurons un impact positif et qu'à l'avenir l'ensemble des départements seront composés de personnes d'horizons divers », a-t-elle déclaré. « J'espère sincèrement que personne d'autre n'aura à attendre 34 ans pour en faire l'expérience. »


Crédit photo : HPA

Plus : Blog de l'entreprise

Haut