Faire de la détection de serveurs proxy un service mondial

Si tous nos programmes étaient disponibles dans le monde entier, les abonnés n'auraient aucune raison d'utiliser des serveurs proxy ou des outils de déblocage afin de faire croire à notre système qu'il opère dans un autre pays que celui dans lequel ils se trouvent. Nous progressons dans ce domaine, grâce à l'annonce de l'ouverture de notre service dans 190 pays, mais il reste beaucoup à faire.

À terme, nous souhaitons offrir les mêmes séries et films partout. Mais nous n'en sommes pas encore là, en raison des règles historiques qui lient l'obtention des droits aux régions géographiques et nous obligent à limiter notre offre de séries et de films aux territoires concernés. Nous continuons donc à respecter et à faire respecter lesdits droits en fonction des régions.

Quelques abonnés utilisent un serveur proxy ou un outil de déblocage pour accéder aux programmes disponibles hors de leur pays. Pour contrer cette pratique, nous employons des mesures identiques ou similaires à celles employées par d'autres entreprises. Les technologies évoluent sans cesse, et nous suivons cette évolution. Ainsi, dans les semaines qui viennent, les utilisateurs de serveur proxy et d'outils de déblocage ne pourront plus accéder au service que dans le pays où ils se trouvent. Cette mesure n'affectera pas les abonnés qui n'utilisent pas de serveur proxy.

Nous avons hâte de pouvoir offrir le même contenu partout afin de permettre aux abonnés du monde entier de profiter de tous les programmes diffusés par Netflix sans passer par un serveur proxy. C'est notre objectif, et nous nous y employons activement.

--David

David Fullagar, vice-président de l'architecture de diffusion de contenu chez Netflix.

Plus : Blog de l'entreprise

Haut